La Corée des Origines, exposition temporaire (29 janvier 2015 – 31 mars 2016) au Musée de Préhistoire de Tautavel. Pour la première fois la préhistoire coréenne présentée hors d’Asie.

Cette exposition, La Corée des Origines, présentée en avant-première au Musée de Préhistoire de Tautavel, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Corée.

La recherche préhistorique en Asie en général et particulièrement en Corée, du fait de son histoire récente, est un domaine d’étude émergent, depuis une cinquantaine d’années.

La coopération franco-coréenne en préhistoire a été initiée par le Professeur Henry de Lumley (l’inventeur de l’Homme de Tautavel) et les plus éminents préhistoriens coréens actuels (comme dans de nombreux autres pays du monde) sont ses anciens élèves et ils ont été formés aux méthodes scientifiques de l’école préhistorique de Tautavel. Cette coopération perdure et chaque année, de nombreux étudiants coréens viennent se former à la Caune de l’Arago, la grotte de Tautavel, et les chercheurs du Centre de Tautavel se rendent régulièrement en Corée pour travailler avec leurs homologues.

La Corée des origines

La Corée des origines

 

L’intérêt pour la préhistoire en Corée connait un grand engouement, et de nombreux centres et Musées ont été ouverts sur le modèle de Tautavel. En 2015 l’exposition phare sur la préhistoire présentée en Corée était consacrée aux recherches portant sur la Caune de l’Arago.

L’exposition, La Corée des origines fera découvrir au public, pour la première fois en Europe, le Paléolithique Ancien coréen, au travers d’objets originaux, de reconstitutions, et de panneaux explicatifs. Cette « préhistoire » coréenne la plus ancienne par un jeu de symétrie chronologique avec Tautavel permettra au public de comparer, voir ce qui est identique, ce qui est différent, ce qui est universel, ce qui est culturel…

Fabriquaient-ils les mêmes outils ? Chassaient-ils les mêmes animaux ? Un mode vie similaire ou différent ? …

L’anecdote :

Bleu, Blanc, Rouge, 3 couleurs identiques, 2 significations. Le symbole de l’année France –Corée, s’inspire du Taegeuk (équivalent au Yin et Yang chinois) origine de toute chose dans l’univers, qui orne la partie centrale du drapeau coréen. Le blanc symbolise la pureté et la paix, le bleu les forces négatives cosmiques (Yin) et le rouge les forces positives (Yang). Il représente un cercle symbole de l’infinie divisé en deux parties d’une même superficie s’entremêlant symbolisant des forces complémentaires en mouvement constant et maintenant un parfait équilibre. Le concept insiste sur l’équilibre et le besoin complémentaire des deux forces. Notre graphiste, un rien taquin, a détourné ce concept pour souligner l’équilibre entre 2 outils symboliques de la préhistoire de Tautavel et de Corée.

Exposition au Musée de Préhistoire de Tautavel, sans supplément de prix jusqu’au 31 mars.

Information 04 68 29 07 76 – contact@450000ans.comwww.450000ans.com

A partir du 8 Avril, cette exposition sera présentée au Musée de l’Homme à Paris.

La vidéo pour en savoir plus sur la préhistoire en Corée.

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This